Vacances Corse

Côtes rocheuses escarpées, maquis au parfum envirant et plages de sable dans las criques enchanteresses : bienvenue en Corse! «A son parfum, je reconnaîtrais la Corse», a affirmé Napoléon. Xeranthmèmes, orchidées et glaucières jaune ornent les dunes de la côte méridionale, et les sommets aux alentours abritent le maquis de bruyères, pins et châtaigniers.

Du nord au sud, l’île de Beauté est une terre de contrastes : de l’un des quelque 50 sommets de plus de 2000 mètres baignés de soleil, vous contemplez les plages de sable fin en contrebas avant de descendre savourer une Pietra, la bière corse à la myrte, sur la place Saint-Nicolas à Bastia. La complexité de l’île se reflète aussi dans son histoire. Les Romains l’ont colonisée avant de la céder aux Génois, qui ont dû s’incliner en 1769 face aux Français. Les Corses sont fiers de leurs racines et ils l’expriment de manière émouvante en entamant une paghjella, le chant polyphonique traditionnel, à l’auditorium de Pigna.

Calvi
Calvi, charmante cité portuaire au nord-ouest de l’île. Les Phéniciens, les Grecs et les Etrusques y ont pratiqué le commerce. Calvi prétend même qu’elle a vu naître Christophe Colomb. Les vestiges de sa maison peuvent être admirés dans la vieille ville. Calvi est la ville des paradoxes: ruelles sombres, paisibles et étroites sur les hauts, rues colorées et animées dans les rues basses. Et non loin, une plage de sable en pente douce et une marina évocatrice.

Ajaccio
«Ajaccio? Le souvenir de Napoléon avec quelques maisons autour.» Emile Bergerat n’a pas été tendre avec Ajaccio, capitale de la Corse. Le Parlement régional et la Préfecture du département de Corse du Sud y ont leur siège. Partout, des portraits de Napoléon Bonaparte. Nulle autre ville sur l’île de Beauté n’est aussi mondaine et française, et ses habitants sont pourtant particulièrement détendus et avenants. Les parois de la Montagne de Cagna qui plongent dans les flots marins, créant d’innombrables criques enchanteresses, vont vous fasciner.

Sud

Sommets rocheux et plages paradisiaques à perte de vue. La citadelle de Bonifacio trône sur une falaise de calcaire blanc de 60 mètres, et les remparts qui l’encerclent en imposent. Non loin, la Montagne de Cagna plonge dans les flots marins, créant d’innombrables criques. La pointe méridionale de la Corse a tout pour plaire. Vous visitez la réserve naturelle entre Roccapina et Bonifacio, restez bouche bée devant les habitats troglodytes à Pianottoli-Caldarello ou partez en excursion vers les îles de Bruzzi.

Réservez des vacances maintenant


 

Nos experts voyage pour Corse