Un voyage dans le temps avec les reines des mers

Du Queen Mary au Queen Mary 2

Voyageur

Christoph Lanz

Pendant son voyage, Christoph Lanz, amateur de bateaux et Cunard World-Club-Gold-Member, est retourné aux origines des reines des mers et raconte l'histoire palpitante de la Cunard Line.

Un merveilleux voyage
que je ne peux que recommander à tous les amateurs de bateaux !

 - Christoph Lanz, fan des voyages transatlantiques et Cunard World-Club-Gold-Member -

Un regard sur le passé

Depuis 2004, de nombreux voyageurs, également de Suisse, ont traversé l'Atlantique d'ouest en est ou vice-versa à bord du fantastique paquebot transatlantique RMS Queen Mary 2. Le passage transatlantique n'est pas une croisière, mais encore aujourd'hui une traversée exigeante de l'Atlantique, qui est surmontée par ce paquebot d'une manière aussi impressionnante que magnifique.

Cunard assure cette liaison transatlantique régulière depuis 1840. Le point de départ était la volonté du gouvernement britannique de mettre en place un service régulier de distribution postale. Un M. Samuel Cunard d’Halifax, Canada, répondit à l'annonce dans le « Times » britannique et remporta l'appel d'offres ; depuis lors, les navires Cunard sont autorisés à utiliser la désignation « Royal Mail Service » (RMS).

Pendant 41 ans, de 1936 à 1967, le Queen Mary, avec son navire jumeau le Queen Elizabeth, a assuré ce service sur l'Atlantique. Les deux paquebots Cunard et leur concurrent français Normandie étaient à l'époque la mesure de toutes choses sur l'Atlantique et ils se sont battus pour le Ruban bleu en tant que navire le plus rapide sur cette route. En 1942, le Normandie fut la proie des flammes lors de travaux de transformation dans le port de New York ; le Queen Elizabeth sombra dans le port d’Hong Kong en 1972. Et c’est ainsi qu’il ne restait plus que le Queen Mary comme fier représentant de l'âge d'or sur l'Atlantique. 1 000 traversées de l'Atlantique plus tard, il cessa son service en 1967 et est maintenant ancré à Long Beach, Los Angeles comme navire hôtelier.

Nuitée en tant qu‘hôte sur le Queen original

Un voyage aux États-Unis à l'automne de cette année m'a permis de visiter le Queen Mary à Long Beach, de passer la nuit sur ce merveilleux navire et le visiter en détail. Par la suite, j'ai traversé avec le Queen Mary 2 de New York à Hambourg via Southampton et j'ai eu l'occasion de comparer les deux « Queens ».

Le Queen Mary à Long Beach propose actuellement 354 anciennes cabines de première classe comme chambres d'hôtel ; c'est également un musée et un lieu pour des congrès et des expositions. L'architecture du navire est encore très impressionnante. Les lignes élégamment galbées, le design de la passerelle du navire et le pont-promenade spacieux témoignent d'une splendeur et d'une « grandezza » majestueuses, qui impressionnent encore aujourd'hui comme autrefois. L'architecture intérieure se caractérise par le style Art Déco : des matériaux raffinés, mariés au métal ou au verre, forment une unité qui incarne l'optimisme et la modernité des années 20 et 30 par leur design souvent épuré.

De nombreuses stars hollywoodiennes et têtes couronnées ont délibérément choisi le Queen Mary pour voyager, digne de leur rang, d'Europe en Amérique ou vice-versa : Marlene Dietrich, Audrey Hepburn, Liz Taylor, Fred Astaire, David Niven, le duc et la duchesse de Windsor, le jeune John F. Kennedy, le Premier ministre Premier Winston Churchill et bien d’autres encore. Le Queen Mary est devenu un symbole de la relation transatlantique entre l'Europe et l'Amérique ; tout cela renforce son aura jusqu'à ce jour.

 

Une nuit sur le Queen Mary est inoubliable et son ambiance rappelle les souvenirs d’une époque révolue. À l'époque, on avait le choix entre un bain d'eau douce et un bain d'eau salée, mais aujourd'hui, ce choix a été abandonné. Par contre, on peut encore profiter des murs décorés d'œuvres ornementales d'artistes contemporains et de la magnifique vue sur la proue du navire depuis l’Observation Bar. En revanche, la « société à 3 classes », dans laquelle seules certaines zones du navire pouvaient être utilisées, en fonction de la cabine choisie, a été supprimée.

Malheureusement, les ravages du temps sous forme de rouille ont laissé leur marque sur ce paquebot, et de nombreuses installations et équipements nécessitent des réparations et une rénovation. L'année dernière, un rapport souligna de graves lacunes incitant les exploitants responsables à prendre des mesures immédiates. Mais il reste encore beaucoup à faire. Mais cela ne brouille en aucun cas le point culminant du Queen Mary à Long Beach !

Une visite guidée à travers la cale du navire, où l'on peut voir les gigantesques réservoirs vides et les pièces de l'impressionnante machinerie ainsi que le système de pilotage et de contrôle, fait palpiter le cœur de tout technicien ! Aujourd'hui, la plupart des paquebots modernes sont contrôlés électriquement ou électroniquement. À cette époque, cependant, d'innombrables marins, mécaniciens et ingénieurs travaillaient à l'intérieur du navire, dans un bruit assourdissant et une chaleur accablante. Le Queen Mary est devenu un magnifique musée de technique navale, où l'on peut encore faire l'expérience de la technique et de la mécanique d'autrefois. Afin d'accroître l'attrait du bâtiment désaffecté, le Queen Mary propose même aujourd'hui des visites « fantômes » dans le gigantesque ventre du navire.

Transatlantique à bord du Queen Mary 2

Arrivé à New York un vol plus tard, je me retrouve à bord du Queen Mary 2, qui entreprit son premier voyage transatlantique en 2004, et qui m'emmène maintenant de New York à Hambourg via Southampton.

Une différence qui me fascine immédiatement est la taille et la luminosité du paquebot. Les cabines d'aujourd'hui sont généreusement aménagées avec lit, canapé, bureau, table d'appoint et bien plus encore. La plupart d'entre elles sont dotées d'un balcon, ce qui permet d'observer l’océan de son lit à travers de grandes fenêtres. La matérialisation est lumineuse et agréable ; les boiseries élégantes de son prédécesseur étaient nobles et raffinées, mais comparées à l'architecture navale actuelle, elles semblent plutôt sombres.

De plus, et heureusement pour nous tous, la technique et la sécurité ont fait d’énormes progrès. Parmi de nombreux autres dispositifs de sécurité, le Queen Mary 2, possède un radar quintuple qui détecte simultanément la position de 40 navires. Au moment de la construction du Queen Mary dans les années 1930, les radars en étaient encore à leurs premiers balbutiements.

Néanmoins, le Queen Mary 2 est très conscient de sa tradition maritime et de sa responsabilité envers son fier prédécesseur. Dans de nombreux endroits des couloirs, on peut admirer des souvenirs et des panneaux explicatifs de l'ancien Queen Mary. Célèbres sont les comparaisons illustratives avec l'« Empire State Building » en construction à l'époque, la Tour Eiffel, ou la taille des cheminées du paquebot, qui ont la forme de tunnels, à l'intérieur desquels même les locomotives à vapeur auraient eu suffisamment de place.

Les deux Queens ont cependant un trait distinctif commun à la flotte Cunard et mondialement connu : l'impressionnante cheminée rouge et noire. Le premier Queen Mary en possédait trois, le Queen Mary 2 n'a plus qu'une seule grande cheminée. 

Christoph Lanz recommande

Vous êtes un passionné de bateaux et surtout de technique, et une croisière transatlantique figure depuis longtemps sur votre liste de souhaits ? Vol de Zurich à Los Angeles, nuitée et visite guidée sur le Queen Mary à Long Beach, visite du California Science Center à Los Angeles avec la navette spatiale « Endeavour », puis vol pour New York avec visite du « South Street Seaport Museum », à la pointe sud de Manhattan, pour visiter le voilier restauré « Wavertree » et découvrir l'ambiance du port de New York. Et pour terminer, l'élégant voyage de retour de New York en Europe à bord du Queen Mary 2 - une merveilleuse expérience.

Texte : Christoph Lanz
Photos : Christoph Lanz, Cunard Line, Queen Mary Hotel

Kuoni Cruises

 

Très compétents, nos spécialistes connaissent les tout nouveaux bateaux ainsi que les dernières tendances, et se font un plaisir de vous conseiller. Profitez de nombreux milles marins d’expérience et d’un service complet sur lequel vous pouvez entièrement vous reposer. Avec Kuoni Cruises comme partenaire, tous vos souhaits seront exaucés.

CONTACT ET CONSEIL