Dubaï

Façades étincelantes, lumières colorées dans le sable du désert

Market Manager Kuoni

Sarah Wettstein

Enfant, elle était fascinée par l'histoire du Petit Prince et ne désirait rien de plus que de pouvoir, un jour, s'émerveiller du ciel étoilé au-dessus de l'immensité du désert. À Dubaï, elle découvre non seulement la magie des étoiles dans le désert, mais également d'une métropole arabe moderne et étincelante qui surgit de la poussière du désert.

Mon premier vol pour Dubaï remonte à un jour que le monde n'oubliera jamais. Alors qu'à New York, le 11.09.2001, deux autres avions créaient une horreur totale, j’étais assise dans l’avion vers Dubaï et je ressentis pour la première fois ce crépitement d’anticipation dans l’appareil, chaque fois que l’atterrissage est annoncé.

Une aiguille étincellante vers le firmament

Chaque fois que je prends l'avion pour Dubaï et que l'atterrissage est annoncé, les passagers assis à la fenêtre allongent leur cou. Chacun, et je dois l'admettre, même moi, voulons, sans attendre, jeter un coup d'œil sur cette ville étincelante. Dès que le Burj Khalifa avec ses 828 mètres - toujours le bâtiment le plus haut du monde - apparaît à l'horizon, chacun est d’abord bouche bée. Gracile, élancé, le Burj pointe vers le ciel. Mais l'étonnement ne s’arrête pas là. En faisant une boucle au-dessus de la mer, on entrevoit généralement une autre merveille de l'architecture moderne, le Palm Jumeirah. Entre nous : je ne suis pas une grande fan du palmier, mais vue du ciel, cette île artificielle est une pure fascination.

Un cadre doré sans image

Au fait, avez-vous entendu parler de l'une des dernières « folies » de Dubaï ? Au beau milieu de la ville se dresse un cadre surdimensionné en plaqué or, « The Frame ». Pendant sa construction, je me suis souvent moquée du bâtiment et je me suis même juré que jamais je ne visiterais ce « cadre ». Mais voilà, j'ai rompu ce serment lors de mon dernier voyage et je suis montée au Frame. Et j’en fus enchantée !

Car le Frame ouvre une tout autre perspective sur Dubaï. Du haut, on aperçoit les vieux quartiers de Dubaï, comme le célèbre et notoire Karama. Ce sont des quartiers de la ville qui sont aujourd'hui un peu éclipsés par les bâtiments modernes de Downtown, Business Bay ou Dubai Marina. Une petite excursion dans le passé de Dubaï.

Traces dans le sable

Pour moi, le désert est l'un des plus beaux et des plus fascinants paysages du monde. Se rendre à Dubaï - sans faire de détour dans le désert ? Non, ce serait comme ne pas pouvoir respirer. Heureusement, j'ai un grand ami à Dubaï qui partage mon enthousiasme pour le désert et qui peut lire les dunes, le sable et le vent comme des cartes routières. Rien de plus merveilleux que de découvrir cette étendue infinie, cette mer de dunes de sable qui s'étend jusqu'à un horizon lointain. Pas de bruit, pas de glamour et de paillettes - uniquement la chaleur du soleil, le sable fin poussiéreux et le ciel bleu azur. Je voudrais m'asseoir pendant des heures sur l'une des dunes de sable doré en respirant le souffle chaud du vent.

Aussi impressionnant que soit le désert pendant la journée, la nuit, le désert devient vraiment enchanteur. Les étoiles apparaissent après un crépuscule dans les tons de bleu. D’abord une par une, puis soudainement tout le firmament obscur est recouvert de milliers d'étoiles scintillantes. Un spectacle qui ne manque jamais de me couper le souffle, qui m'enchante - tout simplement magique !

Texte : Sarah Wettstein
Images : DER Touristik Suisse SA
Date de publication : 05e novembre 2018

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils