Les Maldives - un paradis pour les enfants

Quand les vacances ressemblent de nouveau à des vacances

Auteure

Andrea Jansen

Andrea Jansen adore voyager. D’abord avec ses parents, bientôt seule, et pendant trois années mouvementées également pour la télévision Suisse en tant que présentatrice de voyages. Durant ce temps, elle a sauté de falaises, a pu câliner des wombats ou a laissé un chaman péruvien lui cracher du vin. Depuis quatre ans, la Bernoise est embarquée dans sa plus grande aventure : sa famille, avec laquelle elle vit au bord du lac de Zurich. Elle blogue sur la vie, le travail et les voyages avec les enfants sur www.anyworkingmom.com.

« Détente » et « tout-petits » ne se retrouvent généralement pas ensemble dans une seule phrase. Et pourtant, avec toute la smala, nous avons pu laisser le quotidien derrière nous. Un témoignage d'expérience personnelle sur les vacances en famille avec deux jeunes enfants et les 3 meilleurs incontournables aux Maldives.

Le doux murmure des vagues. Mes orteils dessinent de petits cercles dans le sable chaud, là où quelques secondes plus tôt, se trouvait un petit gecko. L’horizon est azur et bleu pastel. Mes paupières s’alourdissent. « Maaaaamaaaaan ! » Derrière moi, mon fils crie avec une urgence, comme s'il avait été mordu par une tortue marine indigène. « Regarde !!! » Le gecko est maintenant installé sur son moule à sable. Je m'émerveille et je fais de grands yeux, comme on me l'ordonne. Satisfait, fiston continue à jouer. Et j’entends à nouveau le clapotis des vagues. Tout doucement.

Des vacances avec les enfants sont des vacances avec les enfants, peu importe où

Bien entendu, je ne veux pas prétendre que les vacances aux Maldives avec enfants sont aussi détendues que celles e jeunes mariés en lune de miel. Mais à l'échelle des vacances familiales, où les ciclées, les jérémiades et le trimbalage sont toujours « all inclusive », les îles ont une place de pointe. Pourquoi ? En tant que parent, on n'a jamais l'impression de rater quoi que ce soit. Presque chacune des 87 îles touristiques des Maldives a une taille raisonnable et peut facilement être explorée, même avec un ou deux enfants. Mais ce n'est pas ennuyeux pour autant : selon l'offre, il est possible de faire du snorkeling, de la plongée sous-marine, des sauts de puce d’île en île, d'essayer des sports nautiques, de se détendre au spa, de suivre un cours de cuisine, de demander à un biologiste marin de vous expliquer les récifs ou simplement de construire des châteaux de sable sur la plage en face du bungalow.

Entièrement ensablé — sans chaussures

Le plus grand atout : le sable. Les Maldives sont d'abord et avant tout un grand bac à sable au sable blanc poudreux. Ce qui semble pénible, parce qu'il s’incruste dans toutes les fissures (mais qui peut être rapidement remédié avec de la poudre pour bébé), est une bénédiction dès que l'on voyage avec de jeunes enfants. Dans le sable, on peut renverser en toute sécurité, tituber, éclabousser dans toutes les directions – et tout cela, pieds nus.

Nous passons nos vacances à Kunfunadhoo au Soneva Fushi Resort. La devise du lieu : no news, no shoes. Déjà sur le chemin de l'aire d’amerrissage de l'hydravion en haute mer jusqu’à l'île, on nous enlève nos chaussures. Nous ne les enfilerons qu’une seule fois dans les dix prochains jours : pour la visite d’une île voisine habitée par des indigènes. D'ici là, nous resterons pieds nus - à vélo, que nous emprunterons pour parcourir les sentiers de la jungle, lors du dîner au restaurant et même dans l’observatoire du resort.

Durable, écologique et adapté aux enfants

Je n'ai jamais compris pourquoi une île a besoin de robinets dorés (ou ailleurs, en fait). C'est pourquoi j'apprécie l'approche écologique de Soneva Fushi qui utilise des matériaux durables partout dans la mesure du possible et recycle tout ce qui est recyclable. Comment et où cela se fait peut également être visité sur l'île. Les « villas » sont construites dans la jungle, de l'extérieur on peut à peine reconnaître qu’un resort balnéaire se trouve sur cette île.

L'eau est également traitée sur l'île, dessalée ou prélevée des eaux de pluie. En raison de la pénurie d'eau, les piscines sont remplies d'eau salée de façon conséquente. Y compris celles pour les tout-petits au mini-club « The Den »

Une mer de Legos

Nous passons beaucoup de temps, là-bas, au mini-club. Notre fils de quatre ans pourrait également y rester seul, mais pas notre petite de deux ans. Ils s’y faufilent tous les deux par leur propre porte de dimension appropriée et peuvent ensuite choisir où jouer.

Une pièce entière est dédiée aux Legos. Dans une autre, on trouve une batterie complète. Une porte plus loin, on peut se déguiser en monstre ou en pirate, ou encore réaliser, avec l'aide des moniteurs, de nouvelles créations avec de vieilles boîtes en carton. On pourrait penser que les enfants ont carte blanche dans cet établissement. C'était bien le cas, du moins presque. Avant la construction et l’aménagement, les enfants des « Regulars », c'est-à-dire des hôtels fidèles, ont été interrogés quant à leurs souhaits, me raconte Mike Stallwood, qui a conçu « The Den ». C'est la beauté de l'installation. Elle est faite pour les enfants, pas seulement comme un « show » pour les parents.

Le top 3 des incontournables aux Maldives avec des tout-petits

Bien entendu, les offres varient d'une île à l'autre, mais il existe malgré tout, des activités qui sont proposées sur presque toutes les îles touristiques.

3e place : observer les dauphins au coucher du soleil
À bord d’un magnifique dhoni typiquement maldivien, avec trois autres familles, nous avons navigué au coucher du soleil, pendant que l’on nous a servi des grignotines. Les enfants aussi ont beaucoup aimé leur petite sortie en bateau - c'est uniquement devenu un peu pénible (parce que dangereux) quand les plus jeunes des passagers du bateau ont découvert l'escalier menant au pont et ont voulu y jouer au pirate.

2e place : une excursion sur une île de la population locale
Jusqu'à il y a quelques années, les îles touristiques étaient strictement isolées des îles de la population locale. Depuis lors, les choses ont changé dans de nombreux endroits et certaines îles « Local Islands » offrent même des logements à petit prix pour les voyageurs individuels. Nous avons pu visiter « notre » île voisine, Eydafushi, avec Azmeen, qui travaille aujourd'hui sur l'île touristique, mais qui est né et a grandi sur Eydafushi. Une telle visite donne un aperçu de la vie réelle des Maldiviens, qui a peu à voir avec le luxe des îles de vacances. Si les habitants ne sont pas eux-mêmes actifs dans le secteur du tourisme sur une île, ils vivent principalement de la pêche. « Fun fact » : les insulaires sont des passionnés de football. Les habitants nous ont accueillis chaleureusement et ouvertement, ce qui est notamment dû grâce à nos enfants. Ils ont été admirés et on leur a souri de tous côtés. Nous avons tous appris quelque chose : fiston a vu une mosquée pour la première fois et trouva l'idée d'un muezzin chantant incroyablement fascinante. En revanche, j'avais du mal à croire que l'on puisse consacrer 100 m2 de terrain à un cimetière sur la petite île – nais cela fait partie de la religion dans le seul pays entièrement musulman. L'excursion aux « vraies » Maldives remet en perspective votre propre séjour au paradis et vous fait prendre conscience que vous n'êtes qu'un invité ici.

1re place : snorkeling, chasser les petits crabes, renards volants
Les jeunes enfants sont fascinés par tout ce qui rampe et vole. Et aux Maldives, on en trouve à tout moment de la journée. Le matin, une poule, suivie de ses poussins, picorait dans notre « jardin ». Au déjeuner, des lapins bondissants tentaient de choper aux enfants rigolant, une feuille de salade. Sur la plage, des bernard-l'ermite couraient parmi les vagues, au crépuscule, c’étaient des renards volants qui volaient dans les palmiers. Et la nuit, nous entendions les geckos gazouiller et nous étions rassurés par le contrôle actif des moustiques.

Bien entendu, il se passe encore beaucoup plus de choses dans la mer. Notre petit a appris à faire du snorkeling aux Maldives et la myriade de poissons et toutes ces couleurs l'ont fasciné. En conclusion : même avec de jeunes enfants, les vacances aux Maldives peuvent également être de vraies vacances, où l’on peut vraiment se détendre. Le long trajet en vaut la peine.

Quelques conseils pour le long trajet :

  • Surtout pour les très jeunes enfants ou les bébés, un vol direct en vaut la peine afin de raccourcir quelque peu le trajet. 

  • Prenez les couches, les lingettes humides et les couches de bain avec vous de la maison. En cas d'urgence, beaucoup de choses peuvent être achetées localement, mais à des prix exorbitants

  • Emportez un insectifuge avec vous. En fonction de la pluie, les insectes peuvent se reproduire rapidement.

Photos : Andrea Jansen

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils

Kuoni voyages – mais c’est sûr. Chez nous, vos vacances sont entre de bonnes mains.

  • Plus de 110 ans d’expérience des voyages.
  • Conseils individuels de nos experts en voyages
  • Interlocuteur personnel dans la succursale de votre choix
  • Assistance en cas d’imprévus
  • Service 24/7 - aide rapide en cas d’urgence
  • Votre argent est en sécurité chez nous - nous sommes dans le Fonds de garantie