Île Maurice = Nostalgie du voyage

L'aura magique d'une île: explications

Auteur

Rasmus Kleine

Rasmus Kleine a étudié l’histoire de l’art à Munich et à Bochum. Après avoir travaillé dans divers secteurs du marché de l’art, il a d’abord été curateur puis, depuis 2013, directeur de musée. Il exerce par ailleurs une activité indépendante de concepteur-rédacteur publicitaire. Membre du Kuoni Future Labs depuis 2007, il a activement participé au processus de renouvellement de l’image de Kuoni tout en réfléchissant plus globalement à l’avenir du voyage sous toutes ses formes.

Un lieu de nostalgie est évidemment quelque chose de très personnel

Peu de destinations touristiques peuvent se targuer d’avoir une aura aussi magique que l’Ile Maurice. Située tout au sud de l’Océan Indien, l’île tropicale offre des plages de sable blanc à perte de vue, des récifs de corail multicolores et des hôtels de luxe, mais également un mélange unique de cultures.

Chaque personne a ses propres souhaits ainsi que des rêves différents et aspire à des destinations susceptibles de satisfaire pleinement ces désirs. Il n’en reste pas moins que certains endroits du monde constituent des lieux de nostalgie collectifs et fascinent pratiquement n’importe qui. L’Ile Maurice est de ceux-là. La sonorité du nom de cette petite île tropicale située au loin de la côte Est de l’Afrique stimule les désirs et suscite l’envie de voyager. Et l’histoire de cette incroyable fascination remonte loin.

L’écrivain français Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre publia son petit roman «Paul et Virginie» en 1788. Dans cet ouvrage, il raconte l’histoire de deux jeunes gens d’origines différentes, qui grandissent en toute tranquillité sur l’Ile Maurice et sont séparés adolescents, alors qu’ils s’aiment depuis longtemps. La jeune Virginie est appelée à Paris, où elle sera mariée. Refusant de se soumettre à cette union planifiée conformément à son rang, elle est renvoyée  à l’Ile Maurice, où elle n’arrivera toutefois jamais, victime d’un naufrage. Leur amour restera à tout jamais inaccompli.

Dans «Paul et Virginie», l’Ile Maurice joue le rôle d’un paradis aux antipodes de l’Europe représentée avec ses contraintes et ses barrières sociales. Plusieurs fois réédité, ce roman a également servi de modèle à de nombreux peintres et rendu l’île célèbre. Il a fortement contribué à son image d’endroit paradisiaque, image qui perdure aujourd’hui encore.

Considérée comme une destination de rêve, l’Ile Maurice ne doit pas uniquement sa réputation à ses plages paradisiaques, ses hôtels de luxe et ses paysages aussi magnifiques que diversifiés. La coexistence harmonieuse de différentes cultures et religions, mais aussi l’authenticité de l’île en font également un lieu de nostalgie par excellence. Des temples hindous, des mosquées et des églises chrétiennes se côtoient pacifiquement. Des hommes d’origines et de cultures différentes, que l’histoire instable de l’île a amenés jusqu’ici, vivent en paix et ont su conserver des traditions déjà disparues depuis longtemps en d’autres lieux. En effet, l’Ile Maurice a su garder son identité et ne pas se laisser envahir par le tourisme de masse. Pas d’usines à touristes, mais de grands et magnifiques hôtels aux nombreux et vastes espaces verts, dans lesquels on ne se sent jamais oppressé. Et à l’intérieur du pays, les impacts du tourisme sont pratiquement imperceptibles.

Chaque voyageur devrait suivre ses envies personnelles pour les satisfaire à l’occasion d’un voyage. L’Ile Maurice répondant à un grand nombre de ces envies, rares sont ceux qui en reviennent déçus. 

La version originale de cet article est parue dans une publication ancienne de Kuoni.
Photos: DER Touristik Suisse SA

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils