Cinq conseils pour des excursions passionnantes d’une journée dans toute l’île

« Best of » des excursions d’une journée à Majorque

L’accent principal de ce séjour à Majorque est mis sur les terrains de golf. Cependant, nous aimerions découvrir autant de facettes différentes de l’île que possible ; la meilleure façon est d’entreprendre des excursions d’une journée passionnantes.

Voici mes cinq conseils pour les excursions d’une journée à Majorque :

1 Tour à vélo d’El Arenal à Palma de Mallorca

D’El Arenal à Palma, il y a une piste cyclable très bien aménagée qui longe toujours la côte et qui est totalement libre de voitures. Nous louons deux vélos dans l’une des nombreuses locations de vélos et partons en pédalant. Nous roulons détendus le long de la plage et profitons du beau temps. Arrivés à Palma, nous nous rendons d’abord au monastère Santa Clara. Les religieuses y vendent de délicieux biscuits faits maison. Comme les religieuses ne veulent pas être vues, on sonne la cloche et on place la commande à une sorte de tourniquet. Peu de temps après le tourniquet s’ouvre faisant apparaître les biscuits commandés que l’on remplace alors par son argent. Par la suite, nous cherchons un café où nous nous installons avec nos biscuits pour un goûter tardif. Ainsi fortifiés, nous sommes prêts à conquérir la vieille ville de Palma. Avec nos vélos, nous n’avons pas à nous soucier des rues à sens unique et des parkings, mais nous roulons sans soucis dans les ruelles de la vieille ville, où les voitures sont en grande partie interdites. À travers le labyrinthe de ruelles, nous nous dirigerons ensuite vers le marché de la Plaza de l’Olivar. Dans une halle couverte, on trouve tout ce que Majorque a à offrir en matière de production alimentaire : fruits et légumes frais, fromage, viande, saucisse et poisson, que nous dégustons sous forme de sushi à l’un des nombreux stands avec un verre de vin blanc. Il faut également goûter à l’ensaïmada, une pâtisserie majorquine typique. Sur le chemin du retour, nous décidons spontanément de faire une sieste à Playa de Palma.

S’il fait mauvais temps, je recommande une visite à la Fundació Pilar i Joan Miró. Miró était un peintre, graphiste, sculpteur et céramiste espagnol qui vivait à Majorque depuis 1956, où il a également établi son atelier. En 1992, l’architecte Rafael Moneo a également réalisé un musée : dans ce musée et dans le jardin attenant, on peut admirer les peintures, tapisseries et sculptures de Miró.

2 Trajet en train de Palma de Mallorca à Port de Sóller

Initialement construit en 1912 pour le transport d’agrumes, le chemin de fer nous emmène de Palma de Majorque à Sóller — c’est un voyage dans le passé. Nous parcourons d’abord la plaine fertile de Palma, puis le train traverse en de nombreuses courbes et 13 tunnels, les montagnes de la Tramuntana. Au-dessus de Sóller, le train fait un court arrêt photo pour que nous puissions profiter de la vue sur Sóller et la grande plaine. La flore majorquine typique nous accompagne tout au long du parcours : oliviers, figuiers, citronniers, orangers et pins d’Alep. À Sóller, nous prenons la ligne de tramways qui nous amène à Port de Sóller, à environ 5 kilomètres. Nous profitons d’une pause-déjeuner détendue dans l’un des nombreux restaurants du port. Sur le chemin du retour, les secousses régulières de la voiture de chemin de fer nous bercent dans une sieste détendue.

3 Tour à vélo jusqu’au Puig de Randa

À notre hôtel Hilton Sa Torre, dans l’arrière-pays de La Palma, nous louons des vélos pour un tour au Puig de Randa, à environ 20 kilomètres de là, une montagne d’environ 550 mètres de haut au sud de l’île, qui s’élève entre les villages Algaida et Llucmayor. Nous roulons d’abord tranquillement sur une petite route secondaire en direction de Llucmayor. Après la petite ville quelque peu anonyme, l’itinéraire se transforme en légères montées et descentes. La montée de la montagne commence à Randa dans la Carrer de sa Font. En plusieurs virages en épingle à cheveux, la route serpente sur environ 5 kilomètres vers le haut de la montagne. Pour ne pas avoir à grimper en une seule étape, nous faisons une courte halte aux deux monastères de Sainte Gràcia et de Saint Honorat et admirons la vue. Une fois au sommet, la vue panoramique fantastique nous compense pour l’ascension ardue. De plus, nous pouvons reprendre des forces au restaurant du monastère de Cura avant d’entamer notre voyage de retour, rassasiés et satisfaits.

4 Circuit et visite du domaine de Tramuntana

Avec notre voiture de location, nous partons aujourd’hui de Camp de Mar pour un circuit à travers la Tramuntana. Peu après Andratx commence la spectaculaire route panoramique qui serpente le long de la côte escarpée au nord-ouest et nous enthousiasme encore et encore avec ses vues magnifiques. Nous faisons de courtes haltes à Deià et Valldemossa, toutes deux encore trop bondées à notre goût à la mi-septembre. C’est pourquoi nous nous dirigeons vers deux manoirs majorquins un peu moins connus aux contreforts de la Tramuntana. Nous visitons d’abord Bunyola, peu avant l’entrée du tunnel en direction de Sóller, l’ancien domaine du Maure Ben-Abet. Avec les Jardins d’Alfàbia, la propriété possède peut-être les plus beaux jardins de Majorque. Nous profitons de la fraîcheur des parcs ombragés et, après avoir visité la maison meublée avec de belles antiquités, nous pouvons bien imaginer comment l’aristocratie terrienne résidait ici, au-dessus de Palma, il y a des centaines d’années.

La deuxième maison de notre programme est le grand domaine Raixa, qui n’a que récemment été rouverte au public. Par des chemins cahoteux à travers les oliveraies, nous arrivons à l’imposante maison avec ses jardins. La muraille avec ses tours de guet rappelle la « muraille de Chine en miniature » et le bassin d’eau est censé être l’un des plus grands réservoirs de l’île.

5 Tour en canoë jusqu’à l’île Sa Dragonera

Après avoir exploré la Tramuntana en voiture, nous la regardons aujourd’hui d’un point de vue différent — depuis l’eau. À Sant Elm, nous empruntons un kayak de mer et appareillons. Pour commencer, nous faisons le tour d’une île plus petite et pagayons le long de la côte jusqu’à une baie isolée sous l’ancien monastère de La Trapa. Puis, nous nous dirigeons vers l’île inhabitée Sa Dragonera, située en face, qui peut également être explorée avec moins de force musculaire à bord d’un bateau d’excursion.

Vers le récit de voyage de mes vacances de golf à Majorque.

Texte et photos : Annette Kreczy

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils