Protection marine et plastique

Les océans forment le plus grand écosystème du monde. Ils nous approvisionnent en nourriture, en oxygène et régulent le climat. L’acidification des océans, la surpêche et la pollution détruisent les habitats de la vie marine. En adoptant une consommation consciente, en renonçant au plastique à usage unique et en observant les animaux de manière responsable, il est possible d’améliorer l’état des océans.

En collaboration avec nos partenaires, les Kuoni Specialists, nous vous présentons ici une sélection des plus beaux voyages et hébergements sur ce thème.

Nos spécialistes du voyage se feront également un plaisir de vous conseiller individuellement − en personne à l’agence de voyages, par téléphone ou par consultation-vidéo.

Prendre rendez-vous maintenant

Misool Eco Resort, Raja Ampat, Indonésie

Le paradis naturel par excellence se trouve bien à l’écart de la civilisation moderne, parmi d’innombrables îles inhabitées et les récifs coralliens les plus riches en biodiversité du monde. Cette île idyllique, autrefois un camp de chasseurs de requins, est aujourd’hui une expérience de voyage incomparable pour les amateurs de snorkeling et de plongée. Un projet visionnaire qui, depuis 2005, se consacre de manière intégrale à la préservation de la nature et notamment à la conservation marine. La création en 2011 d’une propre fondation − Misool Foundation − a ouvert la voie à des succès considérables et durables.

La mission au cœur de Misool consiste à assurer l’avenir des récifs et des personnes qui en dépendent. La Misool Marine Reserve couvre une superficie de 300 000 hectares, dont la protection est assurée par une unité de patrouille de 18 membres. Elle abrite 75 % des espèces de coraux connues dans le monde, 1 564 espèces de poissons de récif et constitue un refuge sûr pour les tortues, les requins et les raies manta. Depuis la création de la réserve marine, la biomasse de poissons a augmenté de 250 %, plus de 2 300 raies manta ont été identifiées par le projet de recherche sur les mantas et la population de requins est 25 fois plus importante qu’en dehors de la réserve.

De plus, les récifs coralliens jadis détruits par la pêche à la dynamite sont continuellement replantés. La préservation d’une flore et d’une faune intactes dans la réserve permet aux pêcheurs locaux d’augmenter leurs prises dans leurs zones de pêche traditionnelles.

Misool assure la gestion d’un certain nombre de projets de développement social. Ainsi, les communautés environnantes sont sensibilisées à la prévention des déchets, leurs déchets sont rachetés et traités en vue de leur recyclage. Depuis 2014, plus de 2 000 tonnes de déchets ont été traitées. La plupart des 250 collaborateurs viennent des villages environnants, où des cours d’anglais et des formations professionnelles sont également organisés.

L’hôtel veille à minimiser le plus possible son impact sur l’environnement. Les aspects sont exhaustifs, allant de l’achat local de denrées alimentaires à la réduction des combustibles fossiles grâce à l’énergie solaire et à diverses mesures visant à réduire la consommation d’énergie. Pour que le paradis préserve sa richesse − et vous étonne vous aussi.

Plus d'information chez Manta Voyage

Coco Palm Dhuni Kolhu, Maldives

Tortues marines au point de mire

Elles sont chez elles sur les récifs des Maldives et figurent parmi les chouchous des plongeurs et des amateurs de snorkeling : les tortues marines. Observer ces charmantes créatures s’alimenter sous l’eau ou remonter à la surface pour prendre leur souffle est une expérience inoubliable. Si l’on s’approche des tortues avec précaution et à une distance raisonnable, elles ne se laissent pas perturber dans leurs activités. Et à juste titre, car les visiteurs humains sont généralement inoffensifs pour ces animaux. Les tortues courent un grave danger lorsqu’elles sont prises dans un filet. Autour des récifs de l’archipel dérivent de nombreux filets de pêche qui ont été jetés par-dessus bord ou perdus, des filets dits fantômes. La pêche au filet est interdite aux Maldives. Ainsi, les filets fantômes ne proviennent pas nécessairement de l’État insulaire, mais ont été entraînés jusqu’aux atolls par les courants océaniques. Les tortues marines peuvent difficilement s’en sortir elles-mêmes, elles peuvent se blesser en essayant de se libérer ou même mourir.

Aide aux animaux blessés

L’Olive Ridley Project, fondé en Angleterre, œuvre à la protection des tortues marines dans l’océan Indien. Depuis quelques années, l’organisation gère un centre de soins pour les tortues marines blessées sur l’île de Coco Palm Dhuni Kolhu. Entre-temps, des tortues blessées provenant de l’ensemble des Maldives sont amenées au resort de l’atoll de Baa. Au refuge, une vétérinaire s’occupe des animaux avec le soutien d’une équipe de bénévoles. Elle soigne et opère les tortues blessées. Les vacanciers de l’île sont invités à visiter la station et à assister au nourrissage des tortues. Et s’ils ont un peu de chance, ils pourront même assister à la remise à l’eau d’une tortue sauvée. Un événement vraiment émouvant.

Sensibilisation sur place

Toutefois, l’organisation ne se contente pas d’aider les animaux blessés, elle mène également un travail éducatif auprès de la population locale, notamment des pêcheurs. Elle organise également des campagnes de nettoyage en mer, où les filets fantômes sont récupérés et mis au rebut à terre. Ces efforts sont soutenus par de nombreux resorts et leurs centres de plongée dans l’ensemble des Maldives. Avec ses clients, Manta Voyages apporte également une contribution annuelle à la protection du monde sous-marin.

Plus d'information chez Manta Voyage

Observation des baleines, Islande

L’Atlantique Nord, au large de l’Islande, abrite de nombreuses espèces de baleines. De décembre à juin, il n’est pas rare de voir des orques dans l’ouest de l’Islande, au large de la péninsule de Snæfellsnes, qui a obtenu la certification EarthCheck pour le tourisme durable. Les orques sont des animaux sociaux et restent avec leur famille tout au long de leur vie, formant ensemble ce qu’on appelle des écoles ou des « pods ».

Notre partenaire Lakí Tours est la seule entreprise à proposer des excursions d’observation des baleines à Snæfellsnes. L’entreprise familiale utilise de petits bateaux et les membres de l’équipage possèdent un grand savoir-faire, qu’ils sont heureux de transmettre aux visiteurs. Lakí Tours a joué un rôle déterminant dans le développement du code de conduite pour le compte d’IceWhale, l’association islandaise d’observation des baleines. Ce code de conduite garantit que les baleines autour de l’Islande ne sont pas dérangées lors des excursions d’observation des baleines.

De nombreux collaborateurs de Lakí Tours sont également membres de l’organisation à but non lucratif « Orca Guardians ». Cette association est dédiée à la protection des orques en Islande et de leur habitat. Ainsi, des experts internationaux issus de différents domaines (par ex., la biologie et la conservation marines, le tourisme, le droit, la psychologie animale et environnementale ainsi que la pêche et la zoologie) ont uni leurs forces pour protéger et étudier conjointement les orques. En plus des campagnes régulières de ramassage des déchets sur les plages, Orca Guardians travaille sur le projet « Orca ID ». Le but est de photographier chaque orque individuellement et de distinguer les animaux par la forme unique de leurs nageoires et le dessin de leur peau. Ces données sont importantes pour la recherche et contribuent à améliorer la protection des orques. Au cours d’une excursion d’observation des baleines, vous avez la possibilité, en tant que visiteur, de photographier les orques avec les guides et de contribuer ainsi personnellement au projet « Orca ID ».

Plus d'informations chez Kontiki

PONANT - Non au plastique

Avec ses nouveaux et modernes petits bateaux d’expédition, la petite mais excellente compagnie maritime française voyage souvent vers des régions du monde très isolées et préservées. Il n’est donc pas surprenant que PONANT se soit fixé pour objectif de devenir un modèle pour le développement d’une plus grande durabilité dans le secteur des croisières. La compagnie maritime s’est fixé des objectifs ambitieux. Par rapport à 2018, PONANT souhaite réduire de 80 % l’utilisation du plastique à usage unique d’ici 2023. Les gobelets en plastique, les pailles, les bâtons de cocktail ou les sacs à linge ont déjà été éliminés. Les bouteilles d’eau offertes à bord pour les excursions à terre constituent également un grand pas en avant.

Elles peuvent être utilisées de nombreuses fois et le passager trouvera plusieurs stations de remplissage réparties sur le bateau. Si toutefois il fallait jeter des matières plastiques, PONANT travaille avec des partenaires de recyclage sélectionnés sur le terrain et vérifie régulièrement leur élimination correcte.

Plus d'information chez Kuoni Cruises


Tous les projets

En savoir plus sur notre engagement pour un tourisme durable.

Choisir des produits biologiques, régionaux et saisonniers est plus respectueux du climat.

L’éducation joue un rôle essentiel dans le développement d’une société.

Les océans forment le plus grand écosystème du monde. 

Soutenir les hébergements, les restaurants et les artisans locaux telle est la devise. 

La grande biodiversité et les écosystèmes sains sont les fondements de notre vie.

Le changement climatique est l’un des problèmes les plus urgents de notre époque.

Kuoni voyages – mais c’est sûr. Chez nous, vos vacances sont entre de bonnes mains.

  • Plus de 110 ans d’expérience des voyages.
  • Conseils individuels de nos experts en voyages
  • Interlocuteur personnel dans la succursale de votre choix
  • Assistance en cas d’imprévus
  • Service 24/7 - aide rapide en cas d’urgence
  • Votre argent est en sécurité chez nous - nous sommes dans le Fonds de garantie
Conseil vidéo
Prendre rendez-vous maintenant