Les Caraïbes de long en large

Nando Saccani et Erika Rudin dans un circuit plein de surprises

« Nous travaillons pour voyager. »

- Nando Saccani

Voyageur

Nando Saccani

Nando Saccani et sa partenaire Erika Rudin ont passé cinq semaines dans les Antilles. Leur temps fort: le charme caribéo-européen des îles des Petites Antilles. Les amoureux rêvent encore de partir en circuit pour découvrir le Canada, l'Asie, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. 

La concrétisation d'un rêve

Charme caribéo-européen, pluies torrentielles et décors de carte postal: le circuit caribéen de Nando Saccani et Erika Rudin, originaires de Glattfelden, s'est révélé plein de surprises.

Des souvenirs encadrés ornent les murs, un album photo ouvert est posé sur la table... «Nous travaillons pour voyager», affirme Nando Saccani. «Notre vie, c'est ça.» Nando et sa compagne, Erika Rudin, ont déjà parcouru de nombreux endroits de la planète. Leur dernier voyage en date: un circuit de cinq semaines dans les Caraïbes. «J'en ai toujours rêvé», confie le quarantenaire.

C'est sur le territoire hispanophone que leur voyage a commencé de l'autre côté de l'océan Atlantique. Ils ont commencé par visiter La Havane, capitale de Cuba, puis ont emprunté le canal de Panama qui relie l'Atlantique au Pacifique. Le couple s'est rendu d'un pays à l'autre en avion.

Rencontre avec la police jamaïcaine

La Jamaïque a laissé place à un nouvel environnement sonore: l'anglais a remplacé l'espagnol et le reggae a balayé la salsa. A bord d'une voiture de location, le couple a traversé le pays en direction d'Ochos Rios par ses propres moyens, sans objectif précis. Et là, surprise: «Après 22 ans sans aucun accident, catastrophe !», raconte Nando Saccani. Il se reprend: «Rien de grave, c'était juste de la tôle froissée.» Au poste de police, le véhicule a été expertisé et une attestation a été remise au couple. «Ce ticket était précieux», explique Saccani. Il faut savoir que la police jamaïcaine contrôle tous les véhicules ayant un pare-chocs cassé. Ils se sont donc fait arrêtés plusieurs fois. Mais grâce à l'attestation, l'affaire était toujours réglée rapidement.

À la découverte des Petites Antilles

Depuis la Jamaïque, le couple a commencé son exploration des Petites Antilles. C'est à la Grenade qu'ils ont fait leur plus belle rencontre. Erika Rudin raconte: «Nous étions au marché et parmi les commerçants, une seule ne criait pas pour attirer le chaland.» Ils ont donc eu envie de lui acheter toutes sortes d'épices. « La femme nous a remerciés d'une manière très chaleureuse. C'était un moment très spécial», raconte la quarantenaire. D'une manière générale, dans les Petites Antilles, ils ont eu le sentiment que la notion de parole avait encore toute sa place. La communication entre les habitants fonctionne si bien que les informations font rapidement le tour des îles. Nando Saccani a été surpris par la langue parlée à Saint-Vincent. «On aurait cru entendre de l'anglais de Cambridge», explique-t-il.

« En fermant les yeux, on avait l'impression d'être à Londres. »

- Nando Saccani

Le couple tenait à visiter les îles d'influence européenne. La touche anglaise ou néerlandaise au cœur des Caraïbes: fascinant !

Bien qu'à cette époque de l'année, la météo est supposée être idyllique dans les Caraïbes, il a plu pendant deux semaines et demie. «C'était une pluie torrentielle», raconte Nando Saccani. Mais ils ne se sont pas laissés impressionnés par ces conditions météorologiques. Les expériences positives qu'ils ont vécues l'ont emporté sur le mauvais temps. D'autant que leur patience a bel et bien fini par payer: à Saint-Vincent, le beau temps était au rendez-vous.

Propos recueillis par Magdalena Ostojić
Photos: Nando Saccani / Kuoni Reisen AG

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils