L'Ouest Australien

Le royaume des héros sous-marins

« Lorsqu'on est dans l'eau avec eux, on remarque à quel point on est tout petit. »

- Pema Büwang

Voyageuse

Pema Büwang

Cela faisait déjà 15 ans que Pema Büwang rêvait de faire du snorkeling aux côtés des requins baleines au niveau du récif de Ningaloo, en Australie. Son souhait est désormais exaucé: elle a pu approcher ces géants pacifiques au cours de son voyage.

La plupart des touristes qui découvrent l’Australie se rendent sur la côte Est. À la grande joie des initiés qui s’en frottent les mains et profitent, à l’ouest, d’avoir quasiment pour eux seuls les plus beaux endroits du pays. La Zurichoise Pema Büwang en fait partie, elle qui a exaucé un rêve de longue date en faisant du snorkeling sur le récif de Ningaloo.

Arrivée dans le «Wildflower State»

Son visage s’illumine lorsqu’elle évoque sa passion pour le continent rouge. Pema Büwang y a déjà été quatre fois, et a examiné sous tous les angles chacune des villes du pays : Darwin, Adelaïde, Brisbane… Mais la côte ouest, c’était une première. Elle s’était gardé cette région pour «un jour», sans s’attendre à ce que ce serait précisément celle qui allait l’impressionner le plus. L’Ouest australien est un véritable paradis naturel. Les localités sont plus distancées les unes des autres que dans l’Est : on y recense un habitant par kilomètre carré. Le long de la côte, de nombreuses fleurs sauvages s’extirpent du sol entre juin et septembre et enchantent le paysage en offrant un tapis coloré, ce qui vaut à cet État le surnom de «Wildflower State». Parmi ses points forts, on compte également des régions comme les Kimberley, avec leurs forêts tropicales d’un vert intense et leurs savanes sèches, l’immense parc national de Kakadu ou le récif de Ningaloo. Selon la saison, des requins-baleines, des baleines à bosse et des dauphins s’ébattent dans l’eau et transforment le récif, qui ne se trouve qu’à 100 mètres de la plage, en véritable Mecque pour les amoureux du monde sous-marin. 

Rumeurs de la ville à Perth

Quinze ans après son premier périple australien, Pema a décidé de compléter ses impressions du pays-continent avec la dernière pièce du puzzle. Elle a pris six semaines de vacances d’affilée et s’est d’abord rendue à Perth pour suivre des cours et perfectionner son anglais. La capitale de l’Australie occidentale est située sur les rives de la Swan River et est particulièrement appréciée des étudiants en langue. La vie nocturne y est animée, la scène artistique vibrante, l’architecture moderne y rencontre les monuments historiques au charme d’antan. On y trouve également «l’âme de la ville» : le Kings Park, qui s’étend sur 400 hectares. Amoureuse de l’Australie, Pema a mis son temps libre à profit pour visiter les curiosités de la ville, faire des excursions et tester les nombreux cafés et restaurants avec ses camarades de classe. Son professeur, un aborigène, connaissait tous les endroits incontournables et emmenait ses élèves dans des endroits hors du commun. Au bout de trois semaines, elle a retrouvé son anglais et était à la page ! La Zurichoise était désormais prête pour la partie principale de son voyage. Entretemps, son partenaire l’avait rejointe en Australie : l’aventure du récif de Ningaloo pouvait commencer. 

Héros sous-marin

Ensemble, ils ont réservé plusieurs sorties snorkeling auprès d’un guide expérimenté car ils avaient entendu dire que les requins-baleines fréquentaient en masse le récif de Ningaloo. Pema rêvait de plonger aux côtés de ces géants paisibles depuis longtemps déjà. Comme les requins-baleines se nourrissent essentiellement de plancton et de micro-organismes, ils sont inoffensifs pour l’homme. Ce sont les plus gros poissons au monde et leur taille imposante peut atteindre les douze mètres. «Lorsqu’on est dans l’eau avec eux, on remarque à quel point on est tout petit», déclare Perma. Elle a nagé tout près de ce héros sous-marin. Si près qu’elle a pu examiner tranquillement les points sur son dos. Avec nonchalance, cet animal fascinant s’est frayé un chemin à travers les coraux envoûtants pour rejoindre une destination inconnue. L’irruption de la lumière du soleil confère de la magie à la scène. Depuis le bateau, le guide suivait la «tache sombre» du regard et savait exactement où elle allait sauter dans l’eau. Pema et son compagnon ont eu de la chance puisque dès le premier jour, ils en ont vu plusieurs spécimens. Ce n’était pourtant pas gagné, d’autant que la nature est capricieuse. Cette expérience les a tellement impressionnés qu’ils ont voulu la revivre le lendemain. Hélas, Pema a été frappée par le mal de mer après la deuxième sortie snorkeling – un contretemps qu’elle n’avait pas envisagé. Fort heureusement, elle avait déjà rencontré ses précieux requins-baleines la veille ! 

Après le bleu de la mer, le vert

Le voyage s’est ensuite poursuivi le long de la côte, en direction du sud. Le paysage aride et sec a laissé la place à la luxuriance et la verdure ; sur fond de parcs nationaux et de vastes paysages, le couple a fait de longues randonnées dans un décor idéal. À Kalbarri, à quelque 600 kilomètres de Perth, ils sont parvenus à leur logement favori : un appartement des Pelican Shore Villas avec vue sur la mer et les kangourous sauteurs. Le couple s’y est accordé une trêve et un peu de temps pour élaborer de nouveaux plans. C’est que Pema n’en avait pas encore terminé avec le snorkeling ! Pour ce voyage, elle ne rencontrerait plus de requins-baleines sur le récif de Ningaloo, c’est certain. Mais qui sait, peut-être en reverra-t-elle lors de ses prochaines vacances aux Maldives ? 

Photos: Pema Büwang / Kuoni Reisen AG 

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils