Darwin — Albany aller simple

En route sur un trajet qui remplit tous les souhaits

« Ce sont les petites expériences qui ont rendu notre séjour en Australie si spécial. »

- Balz Hofmann


Voyageurs

Erika & Balz Hofmann

Le couple Hofmann profite de leur retraite pour s’immerger dans les cultures étrangères avec Kuoni Suisse. Au cours de leurs nombreux voyages, ils ne veulent pas seulement connaître le pays et ses habitants, ils souhaitent également profiter pleinement de la flore et de la faune.

Les époux Erika et Balz Hofmann ne sont pas des adeptes du farniente. Au lieu de passer la journée sur la plage, ils préfèrent aller à la recherche de falaises pittoresques baignées par l’écume blanche. Au lieu de séjourner dans un hôtel de luxe, ils préfèrent habiter dans leur propre petit bungalow, les oreilles comblées par les sons de la nature. Au lieu d’explorer la région en jeep, ils préfèrent enfiler des chaussures confortables et se promener pendant des heures. Les Hofmann adorent la nature et sont aventureux. Des vacances de découverte étaient ce qu’ils recherchaient et ont trouvé chez Kuoni Suisse en Australie occidentale.

Au royaume des Aborigènes

À Darwin, ils ont d’abord pris l’avion pour Arnhemland, une zone habitable des Aborigènes, légèrement plus grande que le Portugal. Au Davidson’s Arnhemland Safari Lodge, ils se sont installés dans un bungalow simple mais élégant, donnant sur la nature sauvage. Accompagné d’un guide touristique compétent, le couple a passé trois jours à explorer les environs en compagnie d’autres vacanciers. Sur les traces des indigènes d’Australie, ils se promenèrent dans les broussailles, observèrent des crocodiles, grimpèrent dans des grottes et découvrirent de nombreuses traces bien conservées des Aborigènes, telles que des tombes ou des peintures rupestres. Particulièrement gravé dans leur mémoire est le Serpent arc-en-ciel, une créature mythique sur une peinture rupestre. Il est issu de la riche mythologie des Aborigènes, que les Hofmann ont absorbée avec fascination.

De retour à Darwin, il était temps de récupérer le motor-home et de s’habituer à la vie sur un espace restreint. Après une première petite altercation avec le GPS - d’autres ont suivi - le voyage s’est poursuivi vers le parc national Nitmiluk, qui appartient également aux Aborigènes. Pendant trois jours, ils ont laissé le motor-home au camping et sont partis à pied, tôt le matin, pour des randonnées de découverte dans les gorges du parc. Ils se souviennent particulièrement bien de la pittoresque Butterfly Gorge et de la descente abrupte jusqu’à Rockhole.

L’oasis

Les Hofmann ont également délaissé leur motor-home à Kununurra - cette fois pour une semaine entière et sans l’habiter, car ils étaient en route vers leur point fort personnel : le camp The Homestead dans le parc d’El Questro Wildernesss Park. Le camp est situé sur une ferme d’élevage de bétail de 4 000 kilomètres carrés, accessible uniquement par petit avion ou 4x4. Un ranger récupéra les Hofmann à l’aérodrome et les conduisit à travers le paysage de brousse jusqu’à ce que soudainement la route d’accès au camp devienne visible et qu’un paradis apparût sous leurs yeux. Tel une petite oasis, le camp s’étend élégamment sur une falaise rocheuse qui descend en pente raide jusqu’à la rivière Chamberlain verdoyante. Ce magnifique endroit invite à la découverte : en randonnée pédestre, guidée par des rangers très expérimentés, ou en bateau. Un vol en hélicoptère au-dessus du parc d’El Questro Wilderness Park a été un autre point culminant du séjour. Mais ce n’était pas pour les petites natures, car l’hélicoptère n’avait pas de portes. Le soir, on peut choisir les excursions que l’on souhaite entreprendre le jour suivant. Les Hofmann ont particulièrement apprécié le mélange d’aventures pendant la journée et de détente en soirée. Le couple a aussi rapidement trouvé un bon contact avec les autres vacanciers. Le camp peut accueillir un maximum de 18 personnes et est donc très familier - on apprend à se connaître et il en résulte des conversations intéressantes.

Bungle Bungle

Après le « highlight » du parc d’El Questro Wilderness Park, le prochain ne s’est pas fait attendre : à Kununurra, les Hofmann montèrent de nouveau à bord d’un petit avion et partirent pour le parc national de Purnululu. Cette partie de la région de Kimberley était autrefois également habitée par des Aborigènes. Ils l’appelaient « Purnululu » - dans leur langue cela signifie « grès ». Les curiosités les plus intéressantes du parc national sont les dômes de grès uniques au monde qui rappellent des ruches, appelées Bungle Bungle, et qui sont classés au patrimoine mondial naturel de l’UNESCO depuis 2003. Mais le vol pour s’y rendre était déjà prometteur : avec les deux explorateurs, la pilote expérimentée survola le lac Argyle - le deuxième plus grand réservoir d’eau douce et le plus grand lac de barrage d’Australie - et la mine de diamants d’Argyle. Cette mine extrait du sol le plus grand volume de diamants au monde.

Crocodiles et une randonnée dans un tunnel

De retour à Kununurra, les Hofmann conduisirent avec leur motor-home en direction de Broome. En chemin, ils ont visité le légendaire Boab Prison Tree, un baobab creux avec un grand tronc sphérique dans lequel jusqu’à 30 prisonniers Aborigènes ont été emprisonnés à la fin du XIXe siècle. 

Le détour à la gorge de Windjana a été impressionnant pour Hofmanns. Au cours de leur randonnée le long de la rivière Lennard, ils ont observé, au plus près, un grand nombre de crocodiles d’eau douce. Par la suite, leur aventure continua au Tunnel Creek : la rivière y forme un tunnel de 750 mètres de long, qui n’est accessible que pendant la saison sèche. Équipés d’une lampe de poche et de chaussures imperméables, ils ont pataugé dans la rivière, qui formait plusieurs petits bassins. Ici, ils ont regardé dans des yeux rouges brillants — des yeux de crocodile.

Cape Leveque

Avec un guide expérimenté et son 4x4, ils ont poursuivi vers Cape Leveque. Ils ont fait escale à Beagle Bay, une communauté aborigène. Ils y ont visité l’église Sacred Heart, connue pour son autel de nacre et de coquillages. Dans la plus ancienne ferme perlière d’Australie —  la Cygnet Pearl Farm —  ils ont appris comment les perles sont cultivées. Ils observèrent l’expert ouvrir une coquille choisie par Balz Hofmann et en retirer une belle perle ovale. Balz Hofmann a offert cette perle à sa femme en souvenir, qu’elle a ensuite fait transformer à la maison en un bijou truffé d’une multitude de souvenirs. « Ce sont les petites expériences qui ont rendu notre séjour en Australie si spécial », raconte Balz Hofmann.

Une autre aventure a été le tour du sable. « Le lourd 4x4 est resté enfoncé dans le sable et pendant que Brian et moi creusions, mon mari prenait des photos », se souvient Erika Hofmann en riant. Une fois le véhicule enfin déterré, le trajet put continuer et le couple passa le reste de la journée romantiquement sur la plage, entouré de falaises rouges qui brillaient d’un rouge-orangé kitsch dans la lumière du soir — comme si Brian les avait marquées avec un crayon lumineux spécialement pour eux.

Un escalier vers la lune

De retour à Broome, les Hofmann ont traversé Eighty Mile Beach avec leur motor-home familier jusqu’à Port Hedland, où ils sont tombés sur une accumulation de photographes qui voulaient tous photographier le spectacle naturel « Staircase to the Moon ». Ce phénomène n’est visible que lorsque la pleine lune se lève au-dessus de la côte à marée basse. Pendant une quinzaine de minutes, ses rayons illuminent les flaques d’eau qui subsistent lorsque le niveau de la mer baisse, créant l’illusion d’un escalier de lumière qui a également fasciné le couple Hofmann. « On aurait presque dit qu’on pouvait monter les marches de la lumière jusqu’à la lune », dit Erika Hofmann. Après cet escalier menant à la lune, le voyage s’est poursuivi sur plusieurs centaines de kilomètres en direction du sud, jusqu’à ce qu’ils atteignent enfin la capitale de l’Australie Occidentale : Perth.

L’impressionnant sud

Mais Perth n’était nullement la destination finale, bien que les Hofmann pensent rétrospectivement qu’ils auraient dû prendre plus de temps pour la région entre Perth et Albany — mais à un autre moment de l’année. Car, plus les Hofmann approchaient du sud, plus le temps devenait frais et pluvieux. La région est magnifique, souligne Erika Hofmann, avec des forêts infinies remplies de géants arboricoles, où des randonnées sans fin seraient possibles, avec des collines légèrement vallonnées et couvertes de vignes, de terres cultivées et de pâturages. Ils succombèrent un peu aux charmes d’Albany, fondée en 1826, avec sa riche culture et ses nombreux bâtiments historiques.

Une longue, mais amicale route

Au total, le couple a parcouru plus de 4 000 kilomètres en deux mois, d’abord en motor-home de Darwin à Perth, puis en voiture de location à Albany sur la côte sud. De l’État du Territoire du Nord, la route les a conduits vers l’Australie Occidentale. De la chaleur et la sécheresse du nord au temps frais et pluvieux du sud-ouest. D’un paysage forestier verdoyant et vierge à une région d’aspect européen avec des collines légèrement vallonnées et parsemées de vignes. Mais ce n’est pas seulement la nature qui prodiguait des sentiments d’euphorie — la gentillesse et l’ouverture d’esprit des Australiens ont également été bienfaisantes. Par exemple, l’accueil chaleureux des voisins du camping avec une bière fraîche. Ou lorsqu’ils étaient à la recherche d’un morceau de bois pour redresser le niveau de leur motor-home et sont revenus avec des légumes frais et une salade en cadeau. Ou lorsqu’un guide les a tellement appréciés qu’il leur a offert un barramundi, un poisson noble australien, fraîchement pêché, du congélateur de sa voiture.

Ainsi se terminait à Perth un voyage varié et contrasté, après de nombreuses expériences amusantes, des rencontres amicales, mais également de kilomètres exténuants. Le couple Hofmann se réjouit déjà de leur prochain voyage, qui les mènera dans la jungle ougandaise — bien sûr en 4x4, par monts et par vaux

Propos recueillis par : Jessica Feustle 
Photos : Erika et Balz Hofmann, The Homestead à l'El Questro Wilderness Park

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils

Kuoni voyages – mais c’est sûr. Chez nous, vos vacances sont entre de bonnes mains.

  • Plus de 110 ans d’expérience des voyages.
  • Conseils individuels de nos experts en voyages
  • Interlocuteur personnel dans la succursale de votre choix
  • Assistance en cas d’imprévus
  • Service 24/7 - aide rapide en cas d’urgence
  • Votre argent est en sécurité chez nous - nous sommes dans le Fonds de garantie