Nicole, Sandra, Andrea, Melanie, Jessica, Sylvia, Claudia, Anja, Adriana et Josefa - nous sommes le groupe «India in Style» et travaillons sur les pas des maharadjahs de Rajasthan. 
 

Aventures du 4 mai

Nous y sommes! Notre voyage «India in Style» commence enfin. Notre première étape nous mène de Zurich à Vienne avec la compagnie Austrian Airlines. L’aéroport vaste et moderne de Vienne nous permet de vivre une escale fluide, qui donne à ces dames des envies de shopping. Puis, le haut-parleur nous annonce le décollage imminent «Cabin Crew take off in 2 minutes». Le confort des sièges, le service et l’attention de l’équipage nous font passer un moment très agréable à bord de ce vol de presque 7 heures à destination de Delhi. L’avion atterrit à l’heure, nous passons le contrôle de sécurité sans encombre et changeons nos premières roupies, car il est interdit d’importer ou d’exporter la monnaie indienne. Jay, notre guide personnel, et nos chauffeurs d’asia365 nous réservent un accueil chaleureux et nous conduisent vers nos véhicules. Les voitures sont climatisées et équipées d’une connexion Wi-Fi, bonus très appréciable pendant notre transfert de 30 minutes jusqu’à l’hôtel de luxe The Oberoi à New Dehli. Étant donné l’heure d’arrivée tardive de notre vol, la circulation est relativement fluide, ce qui nous permet d’apprécier d’autant plus la vue d’un éléphant indien pataud, qui marche paisiblement au bord de la route – quel spectacle ! Nous sommes littéralement envoûtés par cet environnement magique. L’hôtel The Oberoi New Delhi nous accueille avec des couronnes de fleur et le traditionnel tika, marque rouge de bienvenue apposée sur le front. Nous avons hâte de passer une bonne nuit de sommeil réparatrice dans notre chambre luxueuse. Le rêve de maharadja et de sa princesse peut alors commencer... 
 

Aventures du 5 Mai

Après un petit-déjeuner copieux à l’hôtel «The Oberoi», nous partons à la découverte de la ville. Nous visitons tout d’abord la mosquée du vendredi «Jama Masjid». Les touristes que nous sommes doivent enlever leurs chaussures et revêtir de grandes capes «tendance». C’est la plus grande mosquée d’Inde et une foule de 25 000 croyants peut se réunir ici pour prier à l’occasion des grandes fêtes religieuses.

À notre sortie, nos six conducteurs de rickshaw personnels nous attendent. Leurs t-shirts d’un blanc immaculé arborent le logo rouge «asia365» dans le dos. Ils nous emmènent à la force de leurs jambes en se faufilant avec aise dans les étroites ruelles ; leur habilité est impressionnante. Nous découvrons à fleur de peau le quotidien chaotique d’Old Delhi. Tuks tuks, épices, artisans, vaches, câbles électriques, fleurs, transpiration et vacarme – le tout, au même moment et au même endroit. Le monde incroyablement fascinant qui s’ouvre à nous dépasse les limites de notre imagination. Bien que le chemin conduisant au mémorial de Mahatma Gandhi soit recouvert d’une pelouse verte, nous sentons le sol brûlant sous nos pieds nus. Étonnées, nous constatons que les Indiennes aiment autant se laisser photographier avec nous que nous apprécions leurs saris flamboyants et leurs visages rieurs. 

En arrivant plus tard à l’hôtel de luxe «The Imperial» où nous sommes invitées à déjeuner au restaurant primé «Spice Route», nous plongeons dans un passé historique des plus exceptionnels. Que l’on ne s’y trompe pas, ce restaurant figure parmi les 10 meilleurs au monde. Il a fallu sept ans de travaux pour son aménagement réalisé selon le principe des neuf étapes de la vie. La cheffe de cuisine thaïlandaise nous prépare de remarquables plats thaï – une expérience gastronomique incomparable ! Est-ce ici dans cette atmosphère de conte de fées qu’est née l’histoire d’amour de notre maharadja et de sa princesse ? 

Nous passons l’après-midi à New Delhi. Nous visitons le quartier du parlement avec le Palais du roi, l’imposant India Gate, puis nous flânons sur le marché Khan, plus moderne. Après une journée bien remplie, nous nous plongeons dans la vie nocturne trépidante du Hauz Khas Village. Nous dirons que ce qu’il se passe à Delhi reste à Delhi... 

Aventures du 6 mai

Aujourd’hui, nous partons pour Agra et arrivons à destination après un trajet de 220 kilomètres et 4 heures sur la meilleure route du pays. Des enfants qui se baignent dans des puits, la production manuelle de briques ou encore de petits villages viennent agrémenter les paysages arides que nous traversons. Soudain, le voici qui surgit comme sorti de nulle part, juste devant nous : le Taj Mahal ! C’est là que l’on comprend pourquoi il fait partie des sept merveilles du monde. Sans voix et très humblement, nous pénétrons dans la cour intérieure de ce célèbre mausolée. Nous connaissons tous bien évidemment la tragique histoire d’amour de Mogul Sha Jahan et sa femme préférée Mumdaz. Nous nous laissons alors bercer par une douce vague de romantisme. Nous pensons également à notre princesse et à son maharadja – qu’a donc éveillé en eux la vue de cette merveille architecturale... ? Peu de temps après, nous nous extasions devant le luxueux palace qui nous accueille pour la nuit : The Oberoi Amarvilas ! La cérémonie du comité d’accueil nous émeut jusqu’aux larmes et nous sommes unanimes pour dire que la chaleur de cet accueil est la plus émouvante que nous ayons jamais connue dans notre carrière. À la réception, nous le retrouvons devant nous tel un immense tableau – le Taj Mahal. C’est comme s’il nous suivait. Nous finissons par nous asseoir sur le balcon de notre chambre, hypnotisées et sans voix, admirant une vue imprenable sur ce magnifique palais de marbre. La tête pleine de souvenirs et le cœur rempli d’émotions, nous nous couchons épuisées mais heureuses, en anticipant la journée tout aussi prometteuse du lendemain.

Aventures du 7 mai

Nous sentons les premiers rayons de soleil caresser doucement nos visages. Nos yeux encore endormis contemplent une fois de plus ce monument phénoménal dédié à l’amour qu’est le Taj Mahal. Plus tard, nous trottons en calèche au beau milieu du chaos d’Agra où nous retrouvons nos chauffeurs. Encore une fois, nous sommes étonnées de l’habileté avec laquelle ils conduisent dans cet enchevêtrement de voitures, chameaux, tracteurs, tuks tuks, vaches, camions surchargés et chèvres. Heureusement que nous ne nous sommes pas arrêtées à chaque vendeur de rue; nous n’aurions autrement jamais atteint la ville fantôme de Fatehpur Sikri. Le grès rouge est partout, seule l’architecture permet de distinguer des différences. Car l’empereur musulman Akbar a fait construire un palais pour chacune de ses trois épouses principales, selon leurs désirs. Quelle allure aurait eu le palais de notre princesse? Des rues cahoteuses traversant des villages champêtres nous conduisent en deux heures environ à Alwar. Nous ne pouvons pas encore imaginer ce qui nous attend ici dans ce coin reculé de l’Inde. Est-il possible de monter la barre encore plus haut? Absolument, et Amanbagh en est la preuve! Du luxe à l’état pur dans une discrétion absolue, des excursions à la carte et des plaisirs gourmands exceptionnels font partie du programme. Nous restons bouche bée en pénétrant dans notre pavillon de rêve avec une piscine immense. Nous ne voulons pas repartir de si vite! Pour le coucher de soleil, nous sommes conduites au milieu de nulle part, pour déguster un apéritif exceptionnel sous un baldaquin joliment décoré. De la musique indienne ainsi qu’un océan de lumières composés de bougies et de fleurs créent une ambiance inoubliable. Une fois de plus, nous nous couchons totalement conquises et heureuses.
 

Aventures du 8 mai

Accompagnées d’une musique de temple, nous débutons la journée par un cours de yoga. Nous tentons de nous adonner à la méditation mais sommes distraites par la beauté du paon qui fait la roue dans le jardin de l’Amanbagh. Revigorées, nous partons en safari en jeep «Cowdust» et découvrons le village tout proche. Le rire pétillant des enfants qui gambadent et tentent de grimper sur le marche-pieds nous touchent profondément, tout comme ces femmes en saris colorés portant des cruches pleines d’eau. L’équipe de l’Amanbagh a organisé une visite auprès du doyen du village – une expérience unique. Grâce à la traduction, nous en apprenons beaucoup réciproquement. Impressionnées, nous partons pour Jaipur. 

Dans le boutique-hôtel Samode Haveli, un joyau exceptionnel dans les vieux quartiers de Jaipur, nous sommes conquises par un hébergement moins onéreux et un repas fantastique. En route vers notre prochaine étape de luxe, notre conscience nous interpelle: bidonvilles, pauvreté absolue, personnes estropiées et enfants fouillant les ordures nous plongent dans de profondes réflexions. Pourquoi eux et pas nous? Puis de nouveau, le chaud et le froid pour nos sentiments: il pleut des pétales de rose, exprès pour nous. Nous sommes arrivées au The Oberoi Rajvilas. La cérémonie religieuse dans le temple hindou de l’hôtel ramène nos pensées aux gens dans les rues de Jaipur. Puis un changement de scène des superlatifs. Un palais des mille et une nuits, des chameaux, des éléphants magnifiquement décorés et des danseuses indiennes nous transportent dans la magie d’une autre époque. Dans la salle majestueuse, nous buvons dans des coupes d’or et sommes servies comme des reines. Une journée toute en contradictions s’achève.

Aventures du 9 mai

Réveillées par le chant du paon, nous débutons la journée par une salade de fruits frais, des muffins bleus et de délicieux mets aux œufs. Nous devons déjà prendre congé de notre merveilleux Oberoi Rajvilas et partons pour Amber Fort. L’imposant fort épouse le sommet d’une chaîne de collines et est entouré d’un rempart de 14 km de long, non sans ressemblance avec la Grande muraille de Chine. Plusieurs douzaines d’éléphants décorés de peintures colorées nous attendent pour nous transporter clopin-clopant jusqu’à l’entrée de l’Amber Fort. Nous sommes interceptées par de nombreux marchands indiens qui veulent nous vendre leurs souvenirs. Jai, notre guide, nous raconte l’histoire du maharadja Jai Singh et de la vie urbaine de l’Amber Fort du XVIIe siècle. De superbes décors muraux multicolores et le majestueux Sheesh Mahal. Les minuscules miroirs scintillent comme des étoiles filantes éclairées à la bougie. Et comme nous sommes des femmes curieuses, nous en apprenons encore plus sur la vie des castes, d’hier et d’aujourd’hui. Impressionnées, nous visitons ensuite une manufacture de textiles gérée en coopérative. Elle soutient la population locale et fabrique des tapis de rêve avec des motifs indiens ainsi que des saris soyeux. Vêtues de ces parures scintillantes et richement brodées, nous transformons en princesses indiennes. Notre rêve de voyage est devenu réalité et s’achève ici. Mais nous n’oublierons pas «India in Style» qui conservera toujours une place privilégiée dans nos cœurs. Namaste! 

Nous remercions chaleureusement tous ceux qui ont rendu possible notre rêve de voyage. Un grand merci à notre guide, Jai, qui nous a constamment appelées «mes chères amies» et à nos chauffeurs, Dilip, Pradeep, Umesh et Anand, qui nous ont toujours amenées à bon port. Un grand merci aussi pour ces expériences extraordinaires dans les hôtels partenaires : The Oberoi New Delhi, The Oberoi Amarvilas, Amanbagh, The Oberoi Rajvilas et ITC Rajputana – c’était grandiose! 

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils