Réalisateur

De La Fuente Oscar De Franco

De La Fuente Oscar De Franco a fondé la « DLFODF », une agence d’analyse perceptuelle, de voyage cérébral et de diffusion virale. Ses racines : la haute-couture, les arts sous toutes leurs formes et le binge watching. Après d’interminables études de musique expérimentale, de médias/arts numériques et de voguing à Manhattan puis d’holographie et de photographie grand format à Oakland, Oscar a lamentablement échoué dans sa tentative d’apprentissage des langages de programmation graphique. Par la suite, l’artiste a appliqué ses stratégies queer à des thèmes du registre de la (science-)fiction, comme les utopies et les dystopies post-humanistes.

La personne

Qu’est-ce qui t’inspire ?
L’inspiration me vient d’idées inattendues, que je ne peux donc pas prévoir.

La bande originale de ta vie ?
http://www.soundtrack.net/

Dans quelle mesure es-tu différent(e) lorsque tu voyages ?
Je me souviens qu’un jour, John Waters a dit en substance que si tous les êtres humains avaient la possibilité de voyager, le racisme n’existerait probablement plus.

Quels pays veux-tu absolument visiter ?
Il y a tant de destinations qui m’attirent !

Des choses que tu ne fais qu’à l’étranger ?
Tout dépend du pays.

Qu’est-ce qui te manque lorsque tu es loin de chez toi ?
Ceux qui partagent mon ADN et vivent dans mon pays natal.

Qu’est-ce qui te manque dans ton pays natal ?
Ceux qui partagent mon ADN et vivent loin de chez moi.

Écoutes-tu plutôt ton cœur ou ta raison ?
Quelle est la différence ?

Quelle personne souhaites-tu absolument rencontrer ?
« Kill Your Idols », comme on dit !

Le pays

À quoi ne t’attendais-tu pas en Équateur ?
Je ne m’attendais à rien, je craignais tout.

Comment décrirais-tu ton plus beau moment en Équateur en trois mots ?
Tortues de mer.

En quoi ton regard sur l’Équateur a-t-il changé au fil de ton voyage ?
C’était mon premier voyage en Équateur, ou plus précisément sur les îles Galapagos.

Comment décrirais-tu l’Équateur en 140 caractères ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Îles_Galápagos

Une découverte que tu as faite en Équateur...
Toujours tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler...

À quoi ressemblait ton petit-déjeuner ?
Il était différent.

Que t’es-tu acheté ?
Un souvenir bien touristique : un chapeau de trekking orné d’un logo « Galapagos ».

Quel mot as-tu appris ?
À vrai dire, l’espagnol est ma deuxième langue maternelle...

Le film

Le film se déroule aux îles Galapagos, en Équateur. Pourquoi ?
Pourquoi ? Parce que c’était sur l’itinéraire de mon tour du monde.

En quoi l’Équateur était-il intéressant d’un point de vue visuel et du contenu pour y tourner un film ?
C’est l’œuvre principale du naturaliste anglais Charles Darwin, De l’origine des espèces, qui m’y a mené.

Que souhaites-tu exprimer à travers ton film ?
C’est un film publicitaire sous forme de bande-annonce, pour mon label DLFODF (dlfodf.com).

Dans quel pays veux-tu tourner ton prochain film ?
Si je pouvais partir tout de suite, ce serait probablement pour le Japon.

Ce projet est soutenu par Canon.

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils