Nous avons beaucoup appris en Équateur

Un voyage riche en contrastes sur le continent et dans les îles Galápagos

« Nous avons beaucoup appris en Équateur. »

- Tatjana Hostettler


Voyageurs

Tatjana und Jean Thierry Hostettler

Tatjana Hostettler et Jean Thierry Hostettler ont passé deux semaines en Équateur et sur les îles Galápagos. Leur temps fort: croiser des centaines de lions de mer au gré de leurs promenades sur la plage. Prochaine étape pour ce couple de voyageurs: l'Asie du Sud-Est.

Direction l'Équateur

Tout a commencé par une publicité dans le journal représentant l'Équateur et les îles Galápagos. Tatjana Hostettler et son mari Jean-Thierry sont tombés sur cette publicité, se sont sentis inspirés et ont rapidement réservé un séjour de deux semaines pour cette destination. «Dans les années 70, les îles Galápagos avaient le vent en poupe», se souvient Tatjana Hostettler. Puis, elle n'en a plus entendu parler pendant longtemps jusqu'à ce qu'elle tombe, par hasard, sur cette publicité. Elle a fait le plein de recommandations avec sa conseillère en voyage de longue date et peu de temps après, elle et son mari s'envolaient vers Madrid. De là, ils ont pris une correspondance pour Quito, la capitale équatorienne.

La route des volcans

Le programme comprenait «La route des volcans», soit un circuit d'une semaine sur le continent, et une expédition à bord du «National Geographic Islander». Avant d'entreprendre l'ascension du Cotopaxi, le deuxième plus haut sommet d'Équateur, le doute habitait Tatjana Hostettler: «Je pensais que l'air de là-haut ne me ferait pas du bien.» Elle a donc été d'autant plus étonnée d'atteindre les 4000 mètres d'altitude sans aucune difficulté et de pouvoir admirer la vue sur le sommet du volcan recouvert de glace. Il faut dire qu'elle était bien préparée: le conseil qui lui avait été donné de boire du maté de coca s'est avéré payant. Tout là-haut dans les Andes, le couple a aussi fait une nouvelle découverte culinaire:

« Du maïs avec du cochon d'Inde grillé, et des tomates sucrées en forme de souris en dessert: très exotique! »

- Tatjana Hostettle

Autre grande première: passer la nuit à proximité d'un volcan en activité. Il était en effervescence en permanence, pourtant les gens donnaient l'impression d'être préparés à toute éventualité. Leur guide parlait très bien français et ne se contentait pas de leur donner des informations sur le paysage; il en savait également beaucoup sur l'histoire et la politique du pays. «Nous avons beaucoup appris en Équateur», affirme-t-elle. «C'est exactement ce que nous attendons de ce genre de voyage.»

A bord d'un navire d'expédition sur les îles Galápagos

Les Hostettler ont passé la deuxième semaine de leur voyage sur un navire d'expédition, cap sur les îles Galápagos. Le couple a été émerveillé par la faune locale. Les animaux y étant préservés de l'empreinte de l'homme, ils ne sont pas craintifs. Une grande importance est accordée à la protection de la nature, aussi faut-il observer des règles strictes en rapport avec la faune et la flore. «C'était presque militaire!», raconte Tatjana Hostettler. «Mais c'est une bonne chose. Ça ne pourrait pas être autrement.»

Ils ont pu s'approcher des animaux sans problème mais à une certaine distance. Difficile, pour elle, de citer son plus beau souvenir. Il y en a eu tellement: croiser des centaines de lions de mer en nous baladant sur la plage... Une autre fois, ils ont pu s'approcher tout près des tortues. «Si je pouvais, j'y retournerais tout de suite», confie-t-elle.

Conseils voyages Kuoni

Prenez rendez-vous pour des conseils avec un expert dans une agence de voyages près de chez vous afin d’en apprendre davantage sur votre hôtel préféré. Grâce à l’aide de nos experts, vous trouverez le voyage qui vous convient le mieux.

Prendre rendez-vous pour des conseils